Nombre total de pages vues

samedi 13 octobre 2018

MAHAJUNGA et BALY BAY du 10 au 14 octobre 2018


Petit arrêt dans cette grande ville pour y faire nos formalités de sortie et quelques courses …

Plutôt une mauvaise idée …

Si la ville n’est pas déplaisante, le mouillage y est abominable

Il y a beaucoup de vents thermique et l’Ouest souffle tous les après midi… Combiné au mascaret de la marée, le mouillage après 15h y était intenable lors de notre passage.

Nous réfugierons pour la nuit à KATSEPI mais le vent d’Est se levant toutes les nuits … les nôtres n’ont pas été reposantes.

Nous avons confié notre annexe à Rachid et sa femme Martine (qui calfatent les bateaux sur la plage) et tout s’est bien passé

Les formalités ont été simples et le bakchich modéré …

Ici l’eau est rouge comme la terre …



Même pas eu envie de faire des photos …

Bref escale à éviter si c’est possible.

 

Nous nous sommes ensuite réfugiés à BALY BAY pour attendre la bonne fenêtre pour partir

La baie est large et ouverte au Nord et la marée y est violente .

L’effet conjugué du vent et de la marée rend le mouillage très inconfortable …

Escale à éviter si possible également …




 

La fenêtre semble s’ouvrir … Nous partons demain matin …

Souhaitez nous bon vent …

Je vous raconterai tout à l’arrivée à Richards Bay en Afrique du Sud

MORAMBA BAY du 02 au 09/10/2018


Une  grande baie, des plages, des baobabs, de belles balades, une fête de village  et des  copains …

Les villageois viennent nous vendre ou nous échanger des crabes, des crevettes et des tomates …



















 

La saison avance et il nous faut aller faire nos formalités de sortie à Mahajanga

Nous attendrons à Baly Bay la bonne fenêtre météo pour quitter Madagascar en direction de Richards Bay en Afrique du Sud ( via ou non Bazaruto au Mozambique)

 

mercredi 10 octobre 2018

DE NOSY BE à MORAMBA BAY du 26/09 au 02/10/2018


Nous sommes 4 bateaux à partir ensemble de la Baie des Russes pour commencer tranquillement notre descente. (TEREVA, MAX, ANTARES et UNWIND)

Premier arrêt à Nosy ANTSOHA pour voir les lémuriens apprivoisés de LEMURLAND

Nous nous acquittons des 15000 ariarys demandés par personnes

Il y a 3 espèces sur l’île, chacune son territoire, ils ne se mélangent pas.

Nous n’avons que quelques pas à faire pour que nos premiers lémuriens ( des lémurs fauves) viennent nous voir.











Ils sont très familiers et nous montent sur les épaules pour attraper les bouts de bananes que nous avons préparé.

Le premier contact est un peu stressant… Pas l’habitude .. Puis on s’y fait d’autant que ces petits animaux sont doux et bienveillants …

Nous avançons un peu dans l’île et découvrons les sifacas couronnés . ils sont tout aussi familiers que les premiers et lèchent les paumes de nos mains quand les bananes sont terminées…





La dernière catégorie sera les lémuriens danseurs.

Aux dires du guide ce sont les plus intelligents … ils viennent chercher leurs fruits mais ne nous montent pas dessus … Par contre, je les trouve vraiment les plus beaux…






 

Tout attendris par ces rencontres, nous continuerons notre visite par la LOVE ROOM, une chambre avec salle de bain louée par l’hôtel Coco beach situé juste en face

Le coût est élevé mais c’est l’occasion pour les amateurs de passer une nuit seuls sur cette île avec les lémuriens pour seule compagnie …




 

Nous continuons notre périple et nous arrêtons à Nosy IRANJA

Hélas, nous arrivons à marée montante et le débarquement sur l’étroite bande de sable qui relie les 2 îles est agité en raison des rouleaux.

Nous faisons un tour rapide, montons au phare, et repartons aussitôt récupérer déjà à la nage notre annexe (je déteste ça !)

L’île est très jolie mais hélas, très commerciale. Nous sommes poursuivis pat les enfants qui vendent des babioles et entourés de touristes (pour la plupart malgaches) venus sur des bateaux à moteurs…





En fin de journée nous nous arrêtons à HONEY RIVER.

Dès 8 heures du matin, nous sommes dans l’annexe pour remonter la rivière et sa mangrove sur plusieurs miles.





Au retour, nous nous rendons au village ou nous sommes reçus par Daniel le directeur de l’école.

Il nous fait visiter son village et son école.

Nous remettons cahiers et crayons et Margaret organise même une petite donation pour l’école. L’idée me plait et nous sommes contents d’aider un peu les petits écoliers et leurs enseignants. 












Le lendemain … départ pour Nosy ANTANIMORA

Une plage de sable blanc, de l’eau turquoise … nous y resterons 2 jours, à peine dérangés par un gros grain ( de nuit bien sûr) qui rincera abondamment le bateau … (nous n’avons pas vu de pluie depuis plusieurs semaines)





  

Nous repartons ensuite pour Nosy LAVA. Ici, un couple de plaisancier a été assassiné en 1993 ; Il faut dire qu’à l’époque, l’île était occupée par un bagne …aujourd’hui abandonné.

Philippe y fait un saut rapide. Je pense y faire un tour le lendemain … L’île est splendide même si j’y ressent une étrange impression … l’âme des plaisanciers … ou des bagnards morts ici ??? lol !

Hélas, dans la nuit le vent s’est levé rendant le mouillage inconfortable et c’est à l’aube que nous repartirons en direction de MORAMBO BAY.

 

 

mardi 25 septembre 2018

NOSY BE ET SES ILES Septembre 2018


C’est ici que nous retrouvons les copains et reprenons notre mode vacances

Nous découvrons tout d’abord l’île de SAKATIA

Notre amie Frédérique du bateau éponyme a été institutrice (et instructrice de plongée) et nous allons prendre quelques photos pour elle de son école et de son club …





Sakatia est très jolie et préservée et le tourisme aidant, les population y sont moins misérables.

C’est ici que nous fêterons les 50 ans de Doris de MUCK , une jolie fête avec danses traditionnelles, repas et DJ … et nous y retrouverons plein de copains …







 

La seconde escale nous emmènera à HELLVILLE , la ville de NOSY BE

Un joli marché, un supermarché SHAMPIOON (avec un S, Ca ne s’invente pas) et de charmant petits restaurants. La ville est agréable et très propre. Hélas, le mouillage est exécrable ouvert aux 20 nœuds de vent qui soufflent tous les après midi …








Nous irons ensuite visite NOSY KOMBA

Très jolie île mais des nuits pénibles secoués par la houle …

La balade à terre est sympa, et les petites marchandes exposent nappes, sculptures en bois et tee shirt. Nous rencontrerons même quelques français installés ici lors d’une soirée bien sympathique .


Petite halte, balade à terre avec les lémuriens et plongée pour Philippe à NOSY TANIKELI







 

Découverte de CRATER BAY … jolie village mais hélas probablement un lieu de perdition pour les jeunes malgaches en quête d’un (vieil) ami wahaza …







 

BAIE DES RUSSES : 2 jours avant notre arrivée, un moteur d’annexe a été volé à terre … Nous sommes donc méfiants.

ROKALO qui sont ici depuis quelques jours nous présentent PAUL qui a sa maison et un petit abri sur la plage. Nous pouvons y laisser notre annexe en toute sécurité




Paul organise des balades en pirogue à voile, promenade au village et barbecue sur sa plage

Une expérience intéressante pour une poignée d’aryaris …

.



























 

En compagnie de Nathalie (ROKALO) et Patrick ( DALTON) nous ferons une très jolie promenade jusqu’à l’hôtel Coco Beach

Nous y serons rejoint par Jean Yves et Lionel sur DALTON. Le prix du restaurant est très élevé pour la région … mais le repas y était copieux et excellent.





 

Chaque jour les pêcheurs du village viennent nous proposer calamars et poisson …

 

Mais le temps passe vite et nous commençons à penser à quitter NOSY BE pour descendre doucement vers le Sud ou de fort jolies escales nous attendent encore …